"Le rêve est une sorte d'image qui se produit dans le sommeil" ARISTOTE
Entrez un sous-titre ici

ARISTORIES 2

ou 

la suite de l'odyssée artistique d'Aristote

" Et de même que nous disons que les différents hommes sont sujets à des illusions qui varient suivant les passions de chacun d'eux, ainsi en est-il de celui qui dort, en raison du sommeil et des mouvements dont se meuvent ses organes sensoriels, ainsi que des autres circonstances qui entourent la sensation, de telle sorte que l'image du rêve, si faible que soit sa ressemblance avec la réalité, apparaît comme cette réalité même."

*a systématisé quelques-unes des grandes questions que l'humanité n'a jamais cessé de poser.

*s'est intéressé à tout un éventail de sukets avec la ténacité d'un auteur de traités et l'âpreté d'un systématicien.

*tout attisait sa soif de connaissance en y trouvant en toute chose le prétexte d'approfondir son savoir encyclopédique.

est source inépuisable de nouvelles découvertes et fut le premier à étudier les mécanismes qui déclenchent l'émotion esthétique. 

* a défini le poète tragique qui imagine une histoire qui n'a pas existé, mais dont il est raisonnable de penser qu'elle aurait pu exister !

*pense qu' imiter en art, c'est chercher à reproduire « avec la plus grande exactitude ce qui s'offre à notre perception dans la nature ». L'artiste doit donc chercher à reproduire ce qu'il voit naturellement, imiter.

*pense que la caractéristique de l'art n'est pas l'invention ni la création mais la reproduction : reproduire « même les formes d'animaux les plus plus vils ou les cadavres ». L'artiste doit prendre comme sujet pour ces œuvres des êtres, quelle que soit leur nature, c'est-à-dire aussi bien des êtres beau que des êtres laids.

*pense que la valeur d'une œuvre dépend non du sujet représenté, mais de l'exactitude avec laquelle l'artiste a représenté ce sujet. Néanmoins, dans l'imitation, il faut distinguer l'original ( ce qu'on cherche à reproduire ) de la copie.

ARISTORIES 4- 

L'ENLÈVEMENT FANTASTIQUE DE PSYCHÉ

 DANS LA PISCINE DU RITZ

gouaches et encre de Chine 
sur papier Canson "Monval"
50CM X 65 CM
©2016 PHILIGHTBLUE

« L'image née du mouvement des impressions sensibles; quand elles se présentent au sein du sommeil, du sommeil au sens propre: voilà ce qu'est le songe. »

L'ADMIRATION DES FILLETTES POUR L'ENVOLÉE AU PAYS DES SONGES PHILOSOPHIQUES

gouaches et encre de Chine 

sur papier Canson "Monval" 

50CM X 65 CM 

©2016 PHILIGHTBLUE

« Nous devons donc, de toute nécessité, regarder les songes divinatoires, ou bien comme causes, ou bien comme signes des événements, ou bien comme de pures coïncidences, soit tous, soit certains d'entre eux, soit même un seul. Je prends le mot cause, au sens où, par exemple, la Lune est la cause d'une éclipse de Soleil, ou la fatigue, celle de la fièvre; le mot signe, au sens où l'entrée de l'étoile est le signe de l'éclipse de Soleil, ou la rougeur de la langue, signe de la fièvre; enfin le mot coïncidence, au sens où l'éclipse de Soleil survient au moment où l'on se promène, car ni la promenade n'est le signe de l'éclipse ou sa cause, ni l'éclipse, la cause ou le signe de la promenade. »

L'Univers créé à partir du contact pyramidal

"THE UNIVERSE CREATED FROM THE PYRAMIDAL CONTACT" 

watercolor and India ink © PHILIGHTBLUE 2017
40 CM X 50 CM

Quand le Créateur de l'Univers vit que la lumière du monde était générée par le contact entre deux pyramides de verre par leur sommet respectif, il transmit le savoir architectural à l'ensemble des êtres humains doués d'un intelligence artificielle et inventa la mobilité absolue dans les airs, sur le sol et sur les eaux.

"SAMOTHRACE TAKEN IN THE NET BY EAGLES IN THE AEGEAN SEA"

watercolor and India ink 

© PHILIGHTBLUE 2017

50 CM X 40 CM

Au milieu de la mer Égée, la Victoire de Samothrace l s'aperçut qu'une épée était suspendue au-dessus de ce qui fut autrefois sa tête, là où une danseuse endiablée virevoltait au son du Boléro de Ravel et que son corps était suspendu dans un filet retenu par une série d'aigles.

Deux aéroplanes et quelques montgolfières suivaient la scène en tournoyant autour de la célèbre statue du Louvre!

« THE VENGEANCE OF THE CREATOR OF THE UNIVERSE, THE JEALOUS PERSON OF THE PYRAMID OF PEI »

watercolor and India ink 

© PHILIGHTBLUE 2017

50 CM X 40 CM

Il paraît que le créateur de l'Univers était jaloux de la pyramide de Ieoh Ming Pei au Louvre car c'était une création à laquelle Il n'avait pas eut le privilège d'en être l'auteur. Il fit même courir le bruit qu'elle était diabolique car elle contenait 666 losanges. Le nombre maudit de l'Enfer! Mais on prouva mathématiquement que c'était une erreur! Alors le Créateur divin devint fou de rage et menaça d'incendier le Jardin d'Eden!

"IEOH MING PEI'S DREAMLIKE AND PYRAMIDAL UNIVERSE"
watercolor and India ink © PHILIGHTBLUE 2017
40 CM X 50 CM

"L'Homme heureux et la société juste sont le résultat d'un équilibre entre les extrêmes!"
                                                                                       
    ARISTOTE

"THE INTERRUPTED MOVEMENT, 

THE STATE OF A BICYCLE ON THE OPEN SEA"

watercolor and India ink © PHILIGHTBLUE 2009
30 CM X 40 CM

"Ainsi, le mouvement étant éternel, s'il existe une source à ce mouvement, elle doit aussi être éternelle... et il suffit d'imaginer qu'il n'y a qu'une source, la première à avoir mis des choses immobiles en mouvement; celle-ci, étant éternelle, sera le principe qui régit le mouvement de toutes les autres."    ARISTOTE

"THE STRANGE APPEARANCE OF THE VICTORY OF SAMOTHRACE IN THE MIDDLE OF AN ETERNAL AND MOTIONLESS THEATER DIFFERENT FROM PERCEPTIBLE THINGS"

watercolor and India ink © PHILIGHTBLUE 2005 (renovated in 2016)

30 CM X 40 CM

"Il existe une substance éternelle et immobile, distincte des choses sensibles et l'imitation naît aux hommes à leur enfance." ARISTOTE

"WHEN THE VICTORY OF SAMOTHRACE IS DIPPED BACK INTO THE AEGEAN SEA AND ADMIRED BY CURIOUS SAILORS"
watercolor and India ink © PHILIGHTBLUE 2006 
30 CM X 40 CM

"S'il faut, de deux choses l'une, que de tels phénomènes aient lieu soit par accident soit en vue d'une fin, et, s'il n'est pas possible de dire que ces phénomènes soient accidentels et fortuits, il es clair qu'ils ont lieu en vue d'une fin précise."   ARISTOTE

"THE SMALL ZEN DOG OF THE ALONG BAY 

AND THE SPIRIT OF MEDITATION"
watercolor and India ink © PHILIGHTBLUE 2009
50 CM X 40 CM

"Quand le mouvement d'un objet ou d'u être a lieu, si c'est en tant qu'i est lui, l'âme le sent alors ainsi lui-même, comme lorsqu'une pensée intelligible ou une image se manifeste en elle et la tradverse. Si, au contraire, c'est en tant que cet objet se rapporte à un autre, l'âme ne le voit que comme une copie. Mais il y a quelque différence dans cett contemplation que l'âme peut faire; quand elle considère l'objet comme animal figuré, l'impression ne se présente alors à elle que comme une simple pensée, tandis que si l'âme considère, comme dans le second cas, qu'il n'est qu'une copie, cette impression devient pour elle un souvenir."   ARISTOTE

"MEDITATION ON THE WISDOM OF THE SMALL ZEN DOG ON THE BEACH OF THE ALONG BAY"
watercolor and India ink © PHILIGHTBLUE 2009
40 CM X 50 CM

"Nous ne savons pas toujours très précisément, quand des mouvements se produisent dans notre âme à la suite d'une sensation antérieure, si c'est bien de la sensation qu'ils nous viennent; et nous ne savons trop si c'est ou si ce n'est pas un fait de mémoire. Parfois il nous arrive de croire penser une chose, et de nous souvenir en même temps que nous l'avons antérieurement entendue ou aperçue; et cette illusion a lieu lorsque l'esprit, contemplant la chose même, se méprend et ne la considère que comme si était l'image d'une autre chose."

                                                                                                             ARISTOTE

"THE STRANGE TRAVELER WHO SANK INTO THE DIKE ALONG THE STREETCAR TRACK" 
watercolor and India ink © PHILIGHTBLUE 2001
40 CM X 30 CM

"La mémoire est la faculté dont on se souvient des choses ordinaires ou des plus étranges. Le souvenir est l'acte même de cette faculté. Ces deux choses ne sont pas identiques: on peut distinguer entre la faculté et l'acte par lequel elle se manifeste. Il faut aussi distinguer  la mémoire fidèle et la mémoire facile pour comprendre celle qu'il faut faire entre la mémoire et la réminiscence. la mémoire est la faculté dont le souvenir est l'acte; mais le souvenir peut être volontaire ou involontaire. Quand la volonté intervient dans le souvenir, c'est, à proprement parler, la réminiscence.

"STRANGE GAMES  ON THE LINE OF THE SEASIDE STREETCAR" 
watercolor and India ink © PHILIGHTBLUE 2001
30 CM X 40 CM

"La logique domine, non seuelement les actes réfléchis de la raison, elle domine encore les élans spontanés de l'inspiration; bien plus qu'elle domine les mouvements, même de l'obscure instinct. Puisque la logique tient une si large place, il semble qu'il y aurait contradiction à soutenir qu'elle n'est point utile. Si c'est elle au fond qui fait la force de tous les raisonnements, qu'ils soient ou non exprimés par des signes sensibles; si sans elle les mathématiques, les scineces, les arts même, ne sont que que confusion et désordre inintelligible, il devrait s'en suivre que l'étude de la logique est la plus haute et la plus urgente de toutes! Mais sans la logique, l'esprit de l'homme peut admirablement agir, admirablement raisonner; mais sans elle, il ne se connaît pas tout entier: il ignore l'une de ses parties les plus belles et les plus fécondes. La logique la lui fait connaître. Elle est plus particulièrement capable de communiquer à l'esprit, des forces que rien ne fausse, parce que rien ne les spécialise, avantage que n'a pas toujours l'étude des mathématiques!"   ARISTOTE


"OPHELIE AND THE GOTHIC WAVE"
watercolor and India ink © PHILIGHTBLUE 2009
30 CM X 40 CM

"La puissance est un principe à l'origine du mouvement ou du changement. Aristote explique la nature du changement par le concept de puissance. La réalité n'est pas statique mais bien ouverte à la possibilité de changements multiples et constants. La puissance est l'expression de cette possibilité qui permet de passer d'un état à un autre."

"ROMEO ET JULIETTE IN AN AGRARIAN OPERA"
watercolor and India ink © PHILIGHTBLUE 2009
30 CM X 40 CM

"On n'apprend point à raisonner: tout ce qu'on peut apprendre, c'est comment l'on raisonne. On n'apprend point à être poète, mais l'on peut sur les chefs-d'oeuvre poétiques noter les traces du génie, c'est-à-dire, observer la nature dans ses manifestations les plus éclatantes et les plus vraies. L'art nous apprend à mettre en oeuvre cette activité causatrice qui est en nous, et dont l'exercice est pour l'homme le penchant le plus naturel et la jouissance la plus vive.../..ëtre aimé est préférable, en amour, au plaisir des sens; ainsi l'amour vise bien plus à l'affection qu'au plaisir; et, l'affection étant son objet principal, c'est là sa véritable fin."                                                                                                                                                                ARISTOTE

PEI POLYEDRAL LOUVRE BLUE BUBBLES
watercolor and India Ink from the collection
"POLYEDRAL AND BUBBLES WORLD" 55CM X 40 CM © 2016

"SAMOTHRACE AND THE HELICAL STAIRCASE"

watercolor and India Ink

 from the collection "POLYEDRAL AND BUBBLES WORLD" 
36CM X48 CM © 2016 

"Même en admettant leur hypothèse, il ne semblerait pas du tout prouvé que les éléments (eau, air, terre) doivent être infinis en nombre, s'il est vrai, comme ils le disent, que les corps diffèrent par leur forme, et que les formes, quelles qu'elles soient, se composent toutes de pyramides, les figurent terminées par des lignes droites se composant de corps à lignes droites aussi et la sphère se composant de huit parties. Ainsi, il faut de toute nécessité, qu'il y ait des principes pour les formes de telle sorte que soit qu'il y ait un, deux ou trois de ces principes, il faut qu'il n'y ait aussi qu'un nombre égal de corps simples." ARISTOTE

"CREATIVE EMOTION OF A NEW DIMENSION"
watercolor and India Ink
36CM X48 CM © 2016

"THE CHILD IN HIS NAIVETY WANTS THAT THIS WORLD IS THE ONE OF THE SILENCE AND THE SECRETS"
watercolor and India Ink
36CM X48 CM © 2016

"MEDITATION AND SYMMETRIC SENSUALISM AT THE EDGE OF A DREAMLIKE WORLD"

watercolor and India Ink

36CM X48 CM © 2016

" La nature des êtres, c'est la forme, et l'espèce, qui est impliquée dans la définition; car de même qu'on appelle art ce qui est conforme à l'art et qui est un produit de l'art, de même on appelle nature ce qui est selon la nature et ce qui est un produit de la nature. mais de même que nous ne dirions jamais qu'une chose est conforme aux règles de l'art, ou qu'il y ait de l'art en elle, si elle n'est encore qu'en puissance et n'ont pas encore leur nature propre.../... La nature de la logique est une science, et que le propre de toute science, est de nous faire connaître les choses qui sont, comme le propre de l'art est de montrer à produire les  choses. La scinece ne s'adresse qu'à l'entendement, et ne prétend nous mener qu'à la connaissance, à la contemplation. L'art, au contraire, poursuit un but moins élevé, beaucoup plus accessible au vulgaire, mieux compris de lui, et qu'il prend volontiers pour le seul que l'intelligence doive se proposer, le seul même qu'elle puisse atteindre. " ARISTOTE

"THE HORSES OF MARLY IN DREAM INSIDE THE LOUVRE PYRAMID"

watercolor and India Ink 

36CM X48 CM © 2017

"IMPRESSIONS OF PYRAMIDAL ATMOSPHERE UNDER THE LOOK OF BOTICCELI' S GIRL AND MILO'S VENUS "
watercolor and India Ink
36CM X48 CM © 2017

"C'est l'homme qui engendre l'homme; et c'est parce que l'homme est constitué de telle manière qu'il en résulte que l'être qu'il produit est constitué également de telle manière déterminées. On peut penser que, pour les choses qui semblent se produire d'une façon toute spontanée, il en est identiquement de même que les productions de l'art, puisqu'il y a certaines choses qui se produisent spontanément, toutes pareilles à celles que l'art produit, la santé, par exemple; mais pour les productions naturelles, il y préalablement un producteur semblable à l'être produit, comme il y en a un dans la sculpture; car il n'y a dans la sculpture rien n'est spontané. L'art y est la raison de l'oeuvre sans la matière; et il en est de même pour les choses que le hasard produit, puisque tel est l'art, telle est l'oeuvre produite.../... L'âme est l'essence du corps qui sans elle n'est plus ce qu'il est, tout comme un oeil de pierre, un oeil en peinture n'est pas un oeil véritable." ARISTOTE

"ROAMING AND PYRAMIDAL HUMOR OF A SOPHISTICATED DREAM"

watercolor and India Ink
36CM X48 CM © 2017

Aristote place le concept d'imitation au coeur de la production artistique: la peinture et la sculpture imitent la nature, même si cette imitation ne doit pas s'entendre comme d'une copie à l'identique de ce que nous voyons dans la nature. L'art imite la manière dont la nature crée et nous offre des oeuvres artistiques vraisemblables, même si elles n'ont pas d'équivalent exact dans le monde qui est le nôtre.

"THE PIERROT OF WATTEAU, THE DANCER AND THE TIGHTROPE WALKERS OF THE LOUVRE PYRAMID"

watercolor and India Ink
36CM X48 CM © 2017